Dark ShadowsJe l'attendais avec impatience, trop peut-être et j'ai été déçue.
C'est "du Tim Burton" sans aucun doute. Tout en demi-obscurité, maison lugubre et ombres à paupières marquées, mais voilà le scenario de Dark Shadows tient en deux lignes que vous devinez assez vite.
Les gags induits par le retour de Barnabas Collins/Johnny Deep dans les années Peace&Love sont attendus (surtout après les bandes annonces de 2 heures qu'ils nous pondent maintenant)...Bref pas la joie.


Et la fin je vous en parle même pas, tellement ça m'a déprimée.

A ne conseiller donc qu'aux inconditionnels qui sauront certainement trouver quelque chose à sauver, et nan je vous cause pas là de la plastique d'Eva Green...pfff.