Urbanité{s}

20 septembre 2014

Le konak du prince Miloš


Le konak du prince Miloš, comme celui de la princesse Ljubica,
permet de se faire une idée de ce qu'était une résidence princière au XIXe siècle en Serbie.
Construite dans les années 1830, elle se trouve à Topčider, aujourd'hui un quartier de Belgrade,
mais qui était alors la campagne.

La résidence présente de fortes influences architecturales ottomanes.
Le mot konak, ets lui-même d'origine turque.
Ici l'oriel, est plus qu'une avancée en encorbellement,
comme on peut le voir dans le konak de la princesse Ljubica, puisqu'il prend toute la hauteur du bâtiment.
L'intérieur présente de beaux plafonds peints et des aménangements typiquement ottomans.
Des expositions y sont régulièrement proposées, mais généralement pas traduites...
Cependant comme il reste très peu de ces résidences princières à 200 dinars l'entrée,
ca vaut la peine de d'y jeter un oeil.

Konak-Miloš

Konak prince Miloš (2)

Konak prince Miloš

Posté par Topsy à 12:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


16 juillet 2014

Les Gorges de l'Ibar

Après de longs mois à travailler à un autre projet,
nous avons repris nos ballades et là direction le sud-ouest de la Serbie,
près de Kraljevo, dans les gorges de l'Ibar.

Gorges de l'Ibar (3)

Gorges de l'Ibar (2)


Visite du monastère de Studenica
Monastère de Studenica (7)

Monastère de Studenica (2)

Monastère de Studenica (5)

et du monastère de Žiča
monastère de Žiča (6)

monastère de Žiča

monastère de Žiča (5)

monastère de Žiča (2)

Posté par Topsy à 22:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 mars 2014

Musée ethnographique de Padurea Verde, Timosoara, Roumanie

Avec bien du retard, pour cause de changement d'ordi, perte des photos
et autres joyeustées informatiques, voici les images du Musée ethno de Padurea Verde.
Padurea Verde, c'est un parc dans lequel différentes maisons tyiques des diverses communautées
du Banat de la fin du XIXe-déut XXe ont été reconstituées,
ou, comme c'est le cas pour l'église, totalent démontées/remontées.
035

031
Maison de Bata, généralement datée 2ème moitié du XIXe

037

033
Maison de potier de Birchis, datée fin XIXe

048

050

051
Maison de Caravan, fin XIXe

054

053
The Bautar House, région de Bistra, fn XIXe
appelée ainsi dès 1750, son nom vient d'un terme régional signifiant caillou/rocher.

056

063
La maison hongroise de Babsa, début XXe

070

068

064
L'église, démontée puis remontée, est toujours en fonction et comme il y avait un office
et bien, nous ne sommes pas rentrés voir l'intérieur.
Voilà pour notre week-end à Timisoara.

Le beau temps revenant,
j'espère reprendre bien vite nos vadrouilles à la découverte des Balkans!

Posté par Topsy à 14:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 février 2014

Week-end à Timisoara, Roumanie

Bon, on est d'accord, Timisoara, c'est pas la ville à laquelle on pense
en premier pour aller passer le week-end.

Certainement parce que dans nos petites têtes élevées à la tv, Timisoara rappelle
les temps de la chute d'un dictateur mais surtout d'horreurs, informations répercutées en boucle
dans les médias et qui s'avèrèrent infondées, mais qui sont restées ancrées dans nos mémoires.

Et bien pour prendre le contre-pied de nos préjugés, nous sommes allées passer 2 jours là-bas.


Surprise, pas de grands méchants qui nous attendent au bord d'une fosse, un couteau entre les dents,
pas de bandes de "roms" faisant la manche...bref pas la caricature de la Roumanie, que l'on nous sert à tour de bras.

Au contraire une ville mignonne, en plein travaux d'aménagements,
que l'on a découverte de nuit. Et ça donne ça :

022
Place Unirii
011
Ancienne synagogue

019
encore un joli bâtiment, au détour d'une rue


Bon j'avoue, à la nuit tombée, Timisoara, c'est beau.
Les cafés branchés donnent envie de s'arrêter boire un verre ...
mais qu'en est-il de jour ?

Et beh c'est pas mal non plus :)
Malgré les nombreux travaux qui rendent la place Liberati et certaines rues impraticables.

004
Place Victoriei

008
Place Victoriei, le théâtre

026
Place Unirii, le musée d'art

Après, une fois que l'on s'est baladé, que l'on a visité le musée d'art, il n'y a plus grand chose à faire.
Car le musée d'ethnographie comme le musée de l'histoire du Banat dans les fortifications,
sont fermés pour rénovation. Mais ils travaillent d'arrache-pied et s'ils en font quelque chose
d'aussi beau que le musée d'art (qui par la qualité de sa rénovation dépasse beaucoup de nos musées)
comme dirait une copine, ça vaudra le coup d'y retourner !

Prochain post : le musée ethno de Padurea Verde, au nord-est de la ville,
avec reconstituion d'habitation du Banat!

Posté par Topsy à 12:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,



Fin »